Formes et présences de la Lune dans les albums pour enfants de cycle 1 : stéréotypes ou ouverture à l'imaginaire

Les auteurs s’amusent avec les stéréotypes des lecteurs. Ils créent des tensions narratives afin de les détourner. Un tel procédé permet de modifier notre horizon d’attentes initial en déstabilisant une imagerie psychique qui entravent notre imaginaire. Dans cette étude, nous nous sommes intéressés aux enfants de cycle un. Nous nous sommes demandés : en quoi la lecture d’albums peut-elle déconstruire le stéréotype de la Lune pour aller vers une poétique ?

La Lune est un repère universel. Depuis la nuit des temps elle fait partie de notre paysage astral. Elle éclaire notre ciel de ses formes changeantes. Elle a toujours fasciné l’Homme et inspiré sa créativité. Sa présence dans les albums pour enfants est redondante.

            Cependant, ses représentations réveillent en chacun de nous des stéréotypes associés à la Lune. En effet, de nombreuses croyances, légendes et idées préconçues sont inconsciemment reliées à l’astre nocturne. Entre la crainte et l’admiration, nos sentiments pour la reine de la nuit sont ambivalents. L’imaginaire collectif des représentations de la Lune se transmet aux générations suivantes tel un héritage. Lors de nos lectures nous mobilisons ces conceptions collectives. Mais qu’en est-il des enfants qui ne savent pas encore lire ?

Dates
Créé le 19 juin 2013