Introduire le parallélisme au CM1

Comment introduire le parallélisme au CM1 à partir d'un travail sur les quadrilatères particuliers ?

Directeur de mémoire : Jean-François GRELIER

Quand j’ai pris en charge l’enseignement de la géométrie lors de mon stage filé dans une classe de CM1, je n’avais pas réellement d’idées sur la façon dont j’allais m’y prendre pour faire entrer les élèves dans les apprentissages. Néanmoins, en feuilletant les manuels de mathématique, j’y ai trouvé des façons très semblables d’aborder les notions : une définition posée en début de leçon, une technique de tracé proposée, puis des exercices d’application. Cela me semblait être en contradiction avec ce que je pouvais connaître de la didactique des mathématiques, mettant en avant par exemple l’importance de la résolution de problèmes et de la manipulation dans l’appropriation des connaissances et le développement du raisonnement.
                J’ai donc voulu approfondir la question, nullement satisfaite de ce que proposaient les manuels, d’autant plus qu’il me semblait que la géométrie pouvait constituer un véritable laboratoire d’expérimentation de la construction des savoirs, du passage à la représentation, de la conceptualisation.
                Dans la mesure où le concept principal et fondamental à acquérir au cours de l’année de CM1 est celui du parallélisme, j’ai décidé de partir de celui-ci pour me demander comment le construire, et j’ai cherché une situation le permettant. J’ai trouvé celle des polygones articulés, qui permet à travers un travail sur les quadrilatères particuliers de faire émerger la notion de parallélisme.
                Dans un premier temps, j’exposerai les réflexions théoriques que j’ai eues sur l’enseignement de la géométrie en général et du parallélisme en particulier qui m’ont conduites à choisir la situation des polygones articulés.
                Puis je présenterai la séquence proprement dite et son déroulement dans ma classe composée de 21 élèves de CM1.
                Enfin, je tenterai d’analyser cette séquence, sa pertinence, son efficacité, et de voir comment améliorer ma pratique.

 

 

Dates
Créé le 28 juin 2009
Auteur(s)

Frédérique PENISSAT-MAHAUT