L'apprentissage coopératif ou le plaisir d'apprendre

coopérer pour apprendre, apprendre à coopérer.

L'apprentissage coopératif ou le plaisir d'apprendre : coopérer pour apprendre, apprendre à coopérer. Est-ce utile de faire coopérer les élèves et dans quel contexte ? Comment faire pour y parvenir.


Direction du mémoire :
Anne Thouzet
Jury : Anne Thouzet ; Sébastien Ambit

Résumé : Les stratégies d'apprentissage sont trop souvent basées sur un rapport bilatéral entre professeur et élève. Les élèves y perdent souvent le goût d'apprendre et même un certain nombre de capacités d'apprentissage. L'idée de l'apprentissage coopératif est de considérer que les élèves peuvent mutualiser connaissances et compétences pour enrichir leurs savoirs, sans l'intervention constante du professeur, qui fixe alors les objectifs, observe, oriente, co-évalue et corrige.
L'apprentissage coopératif, dont les méthodes sont très variées et plus ou moins radicales, a quatre ambitions : former à l'action et à la réflexion collectives, développer des habiletés sociales et cognitives, donner du plaisir à apprendre, augmenter l'acquisition des connaissances et compétences.
L'objet de ce mémoire, à travers trois expériences courtes et sommaires, est d'interroger les possibilités de mise en oeuvre et les résultats de l'apprentissage coopératif en fonction de ces quatre objectifs.
Dates
Créé le 23 avril 2007
Auteur(s)
DENIAUD Emmanuel
PLC2 Histoire-Géographie-Education civique 2006-2007