Les effets du portfolio sur les pratiques de formation

Publié le 1 mars 2011

Objectifs de recherche et méthodologie


Dans le cadre de la mise en œuvre du cahier des charges de la formation, le référentiel de compétences s'est imposé aux formateurs dès la rentrée 2007. Travaillée en commission mixte IUFM-Rectorat, cette prescription nationale  a abouti à un référentiel « simplifié » qui constitue l'ossature d'un portfolio à usage des formateurs et des formés de l'IUFM Midi-Pyrénées. Ce portfolio académique a servi de base à la conception d'un e-portofolio mis en place à titre expérimental en 2007-2008.
Le projet de recherche collaborative présentée ici se propose de contribuer au repérage et à l'analyse des pratiques adaptatives de formateurs volontaires et à leurs évolutions, pratiques de formation et d'évaluation assujetties à ces nouvelles injonctions institutionnelles et aux différents outils mis en place par l'institution pour tenter d'y répondre.

Ainsi, l'intérêt de cette recherche serait de décrire au plus près pour comprendre une « nouvelle professionnalité » qu'engendre l'adaptation d'un formateur à un nouveau dispositif non traditionnel, en précisant au mieux son activité et les préoccupations qui la sous-tendent au regard de l'activité adaptative des professeurs stagiaires ainsi que les transformations induites par ce formateur dans ce dispositif.


Méthodologie envisagée
 :


Le recueil de données a recours à plusieurs méthodes (Rogiers, De Ketele, 1990) :

L'étude de document (textes officiels, prescriptions, plans de formation).

L'observation de pratiques de formation (vidéo et enregistrement audio) à différents moments de l'année de formation professionnelle.

Des interviews semi directifs

Des questionnaires en direction des formés.

Le traitement des données  reposera sur une triangulation ainsi que sur la complémentarité des approches quantitatives et qualitatives.

 

Articulation au projet d'établissement


Ce projet de recherche collaborative s'articule avec plusieurs axes du projet stratégique de l'établissement (2007-2010) à savoir :

Faire de la recherche un outil du développement de la qualité de la formation (action LOLF 1.11).

Améliorer la qualité de la formation (action LOLF 1.2).

Généraliser la démarche qualité et affirmer l'identité de l'institut (action LOLF 1.15).

 

Mise en œuvre et calendrier des travaux

  • 2008-2009 : Elaboration de la stratégie de recueil et de traitement des données. Mise à l'épreuve auprès de quatre formateurs volontaires intervenant dans chaque UP. Eventuellement un des quatre intervenants exercera sur un site de formation autre que toulousain.
  • 2009-2010 : Analyse des pratiques de formation, évaluation des effets du portfolio et du e-portfolio sur les pratiques de formation et validation interne des ingénieries de formation

Retombées attendues 


Au-delà des apports d'une étude qualitative sur l'analyse des pratiques de formation, en retour, les résultats de cette étude pourraient aboutir sur des propositions de modifications des outils, y compris dans leur version numérique et électronique. Proposition de modules de formation de formateurs.   Publications projetées   Intervention aux journées de formation de formateurs du pôle Nord-Est début 2009 sur le thème de l'évaluation par compétence. Communication dans divers colloques portant :         
Sur la formation des enseignants (inter IUFM par exemple)            
Les questions relatives à l'évaluation (ADMEE par exemple)            
Le lien recherche formation (AECSE par exemple)  
Articles dans diverses revues :            
Des champs disciplinaires concernés            
Des sciences de l'éducation.

Membres de la recherche
M.F. Carnus (porteur)
C. Valade
A. Foucher