Les efforts des compagnies Datini pour établir des relations avec les pays du Maghreb, fin XIVe-début XVe siècle

Par Ingrid Houssaye

Article d'Ingrid Houssaye issu de la semaine de Prato

Cette étude est basée sur l’analyse de quarante-deux lettres issues du fonds Datini des archives de Prato. Toutes ont été écrites en Afrique du Nord et expédiées à diffé-rentes branches de la compagnie Datini : sept à partir du royaume mérinide, s’étendant à peu près sur l’actuel territoire marocain (Fès, Alcudia), cinq à partir du royaume abd al-Wadid, dans le Maghreb central (Honein, Alger, Tedelès), et trente du royaume hafside, et plus précisément d’Ifriqiya (Bône, Tunis). Il s’agit de la totalité des lettres écrites au Maghreb et conservées dans le fonds Datini. Toutes les villes de départ de ces lettres étaient des ports, à l’exception de Fès, située à l’intérieur des terres. La grande majorité d’entre elles (31) fut envoyée aux trois antennes de la com-pagnie de Catalogne (Barcelone, Valence, Majorque) tandis que les onze restantes pri-rent le chemin de la Toscane (Pise, Florence).
Dates
Créé le 29 octobre 2012