L'été photographique 2021 - Centre d’art et de photographie de Lectoure | Gers

Publié le 2 juillet 2021 Mis à jour le 2 juillet 2021
du 10 juillet 2021 au 19 septembre 2021

Maison de Saint-Louis, 8 cours Gambetta, 32700 Lectoure

Ete photographique 2021
Ete photographique 2021

L’été photographique constitue un temps fort de la programmation du Centre d’art et de photographie de Lectoure. Le festival convie les visiteurs à une déambulation entre plusieurs lieux patrimoniaux de Lectoure, invitant à une découverte de la ville tout en lenteur. Depuis l’été 2020, des projets artistiques se déploient aussi à l’air libre, dans l’espace public. L’édition 2021 du festival interroge la notion polysémique de nature qui, depuis des siècles, contribue et conditionne fortement notre rapport au monde. Partant de la relation qu’entretiennent les artistes aux territoires inconnus ou familiers, les lieux où ils vivent, les lieux qu’ils arpentent le temps d’un projet, cette édition propose de nouvelles pistes de réflexion qui disent beaucoup sur leur relation au vivant, au monde végétal, au monde animal, aux éléments, aux forces physiques, invisibles, intangibles.

"À ce moment de l’histoire où les espaces dits « naturels » sont en péril, de plus en plus dégradés (pollutions, perturbations climatiques), où l’on observe une disparition accélérée de la faune, de la flore et que nos actions semblent parfois impuissantes, certaines formes de réappropriation des valeurs du sauvage sont très présentes dans le travail et la démarche de certains artistes, avec une attention, une manière d’être « branché » sur le vivant. En cette période sombre et lourde, il semble indispensable et urgent pour bon nombre d’entre nous de faire place aux valeurs du sauvage, force vitale, espace de liberté, outil pour se reconnecter à son être profond.

À travers leurs œuvres, leurs démarches, leurs engagements, la dimension parfois collective des projets menés, ces artistes réinventent une présence active, singulière et personnelle au monde. Dans une forme de réappropriation de l’instinctuel, des valeurs du sauvage, les artistes conviés pour cette édition font un pas de côté, prennent des chemins de traverse générant un rapport sidéré et mouvant au vivant.

Cela se traduit parfois par une fascination pour les grands espaces, des territoires isolés et reculés qui alimentent la vision d’une nature perçue comme immaculée et pratiquée comme initiatique. On décèle aussi une attention à la notion de Genius Loci, l’esprit du lieu, son caractère indiciel, son atmosphère, sa spécificité géographique, géologique, historique, ses couches d’ancestralité. Les territoires, les lieux, espaces d’expérimentation, espaces traversés, font ressurgir la dimension historique, mémorielle et sensorielle inhérente à ces vastes territoires.

On constate aussi chez ces artistes un attrait puissant pour l’expérience physique du monde, à travers l’usage de la marche. La marche telle une médication pour préserver l’homme moderne des maux de nos sociétés occidentales contemporaines. Une nouvelle façon de se tenir debout, interstice de liberté dans un monde privé d’imprévu. La marche, propice à l’introspection, à la contemplation et qui modifie le rapport au temps, à l’espace mais aussi au travail artistique. L’approche in situ et la plongée au long cours dans les territoires deviennent parfois un mode opératoire pour aller au cœur de cette nature qui retient en elle les mémoires invisibles, les traces d’un passé réel ou mythique et ouvre les accès dérobés sur l’histoire et la géographie d’un territoire. On retrouve aussi la question des mythes, des rituels, du rapport archaïque aux objets, aux lieux, aux odeurs, comme lien privilégié entre espaces physiques et métaphysiques. Certains artistes font appel dans leur travail à cette part archaïque et vitale, soutien de notre vie intérieure, de notre part animale, instinctive et libre."

Marie-Frédérique Hallin
Directrice du Centre d’art et de photographie de Lectoure


En savoir plus
Dossier de presse du festival 2021
►Les expositions à Lectoure et à La Romieu
► Le programme détaillé de l'inauguration, samedi 10 juillet 2021 à 20h00, sur la promenade du Bastion à Lectoure, et les rendez-vous, tout au long du festival
Informations pratiques