Peut-on laisser sa place aux élèves?Vers la mise en place d'une pédagogie active

MATERIAUX SOUPLES Peut-on laisser sa place aux élèves?Vers la mise en place d'une pédagogie active

DIRECTEUR DE MEMOIRE: Mme Brigitte GUIGAND
JURY: Mr Sébastien CHALIES<o:p>
</o:p>

Néanmoins, chaque élève raisonne en fonction de ses limites et de sa motivation. Cette difficulté implique de varier les activités et/ou démonstrations afin que chacun puisse devenir autonome.

<o:p> </o:p>

Enfin je peux dire qu’après de grandes angoisses devant ces lectures et mon apprentissage dans mon nouveau métier d’enseignant, j’ai éprouvé du plaisir car finalement, cela m’a poussé à réfléchir et à appliquer certaines méthodes pédagogiques que j’ai pu m’approprier.

Ces lectures m’ont parfois conforté dans mes choix ou m’ont ouvert d’autres perspectives.

En éthique éducative, je me placerai entre celle de type « autonome » c'est-à-dire «  vous savez ce qui est bon pour vous » et celle de type « dialogique » avec l’expression qui deviendrait «  on cherche ensemble ce qui est bon pour vous ».

<o:p> </o:p>

Cet univers, ce métier, demande en fait de comprendre les personnes que nous avons en face à face. Il faut se mettre à leur niveau, utiliser les techniques de mémorisation  qui leur conviennent, s’occuper de leur motivation, de leur comportement, les rendre socialement aptes à travailler en groupe et à leur permettre d’apprendre un métier. La réussite de l’examen n’est pas garantie pour tous mais chaque pas réalisé par l’élève n’est il pas une victoire en soit ?

 
Dates
Créé le 24 juin 2008
Auteur(s)
 Mr Dominique RIDELAIRE