Prévention et Education à la Santé : Apprendre à Porter Secours (APS) à l'école primaire

Publié le 1 mars 2011 Mis à jour le 3 mars 2011

Thématique


NB : Le certificat de Préventions et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) remplace depuis 2007 l'AFP

Depuis 2004, de nouvelles dispositions législatives font obligation à l'Ecole de dispenser aux élèves une formation aux premiers secours, dans le cadre de leur scolarité. Ces dispositions prévues par deux lois, l'une de santé publique, l'autre de modernisation de la sécurité civile, sont inscrites dans le code de l'éducation.

Loi n°2004-806 du 9 août 2004 - Article 48
« Un cours d'apprentissage sur les premiers gestes de secours est délivré aux élèves de collège et de lycée, selon des modalités définies par décret. »

Loi n°2004-811 du 13 août 2004 - Article 5
« Tout élève bénéficie, dans le cadre de sa scolarité obligatoire, d'une sensibilisation à la prévention des risques et aux missions des services de secours ainsi que d'un apprentissage des gestes élémentaires de premiers secours. »

Décret n°2006-41 du 11 janvier 2006 - Article 312-40 / 312-41
« Dans les écoles, un enseignement des règles générales de sécurité et de principes simples pour porter secours est intégré dans les horaires et programmes de l'école primaire tels que fixés par arrêté ».
Au cours de leur formation initiale et continue, les enseignants sont préparés à dispenser aux élèves des principes simples pour porter secours. Les personnels d'enseignement, d'éducation peuvent être formés au brevet national de moniteur des premiers secours ».

Circulaire 2006-085 du 24 mai 2006
A l'école, le dispositif « Apprendre à Porter Secours » (APS) comporte un apprentissage des principes simples pour porter secours, intégré dans les programmes scolaires et qui tient compte du développement et de l'autonomie de l'enfant ».
Au collège, l'élève bénéficie de la formation appropriée jusqu'à l'obtention du Certificat de compétences PSC1.
Au lycée, l'élève doit pouvoir suivre une formation continue.
Le cahier des charges de la formation des maîtres, s'appuie sur les différents textes officiels « précisant les engagements éducatifs de l'institution scolaire, notamment l'éducation à la santé » (BO du 4 janvier 2007).
Dans la rubrique « Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable », l'enseignant se doit de « contribuer, en coopérant avec des partenaires internes ou externes à l'institution, à la résolution des difficultés spécifiques des élèves dans le domaine de la santé » et « contribuer à la formation sociale et civique des élèves ».
La politique académique en Midi-Pyrénées est de former les personnels ainsi que tous les élèves de collège au Certificat de Compétences PSC 1 et de développer l'APS au primaire.

Problématique

Formation des professeurs des écoles à l'APS, aspects didactiques et pédagogiques

Quels contenus et sous quelle forme enseigner la prévention et les gestes de premiers secours dans le premier et second degré ?Comment intégrer l'APS dans les programmations disciplinaires ?Comment enseigner l'APS dans un projet interdisciplinaire (Maîtrise de la langue, éducation civique, SVT, EPS, ...)Comment mettre en place dans un établissement un projet visant à former les élèves à la prévention et aux gestes de premiers secours ?Place de l'Apprendre à Porter Secours dans le développement des compétences psychosociales chez l'élève, dans une perspective d'éducation à la santé globale (modèle théorique Jourdan, Simar).

Objectifs du projet

Développer l'enseignement de l'Apprendre à Porter Secours dans les écoles primaire de l'académie, conformément aux décisions nationales et académiques.En créant un pôle de compétences, PIUFM et PEMF, capable de former les PE2, dans les différents cycles.En investissant dans le matériel nécessaire à la formation.En commençant dès 2008/2009 la formation des PE2 sur les sites départementaux intéressés.

A plus long terme, développer l'éducation à la santé et à la prévention dans les établissements du premier et second degré de l'académie en mettant en place progressivement, au sein de l'IUFM, un centre de ressource qui comprendrait :

  • Des moyens humains : formateurs pouvant former les enseignants à l'APS et à la PSC.
  • Des moyens matériels : Lots de matériel pour dispenser ces formations.
  • Des ressources pédagogiques : Documentation, exemple de projets, DVD,...
  • Des partenariats et conventions avec d'autres institutions ou organisme (MGEN, MAIF).

Ce centre de ressource permettrait de garder une autonomie de décision et de réalisation pour répondre à la demande croissante dans le domaine des premiers secours, sans avoir recours à des personnels ou organismes extérieurs, souvent onéreux et pas spécifiquement formés aux problématiques liées à l'enseignement, comme il en existe dans d'autres IUFM.

La réalisation de ce centre de ressource permettrait de proposer la formation PSC 1, à un public adulte souvent très demandeur :

  • Aux PE2, en recyclage et formation à l'APS
  • En interne, au personnel IUFM (enseignant, administratif, technique).
  • Aux PLC2 avec 2 objectifs différents :

- être capable d'intervenir dans son établissement face à un accident, un malaise
être capable de monter un projet éducatif en prévention santé.

En formation continue pour les PE en postes (recyclage + APS).
Eventuellement en pré professionnalisation à l'UTM pour les candidats en PE1, l'attestation de PSC étant exigée pour entrer en formation à l'IUFM.

Ces différentes orientations pouvant être développées en réponse à des projets de site départementaux, de filières, de services de l'IUFM.

Dispositif d'évaluation : développer l'APS dans le premier degré

Nombre de PEMF formé à l'APS et recyclés PSC1.

Nombre de PE2 formés à l'APS et recyclés PSC1.

Nombre et qualité des projets mis en place dans les classes.

Nombre de personnes IUFM formées PSC et volontaires pour s'engager dans des projets éducatifs.

Échéancier

· Phase 1 : Septembre / Octobre 2008

o Mise en place du dispositif

o Achat du matériel de formation. Programmation des formations pour les PEMF et les PE2.

· Phase 2 : Novembre / Décembre / Janvier 2009

o Formation des personnes à la PSC1 et à l'APS

o Rédaction des projets de classe

· Phase 3 : Février / Mars / Avril

o Réalisation dans les classes de séquences APS

· Phase 4 : Mai

o Bilans des projets.

o Constitution du fond documentaire projet

Partenariat

Les partenaires concernés par la mise en place de ce projet sont les services santés du rectorat, les services santé des inspections académiques et la MGEN.


Membres de la recherche
Y. Léal (porteur)
J. Delord