• 3.Actions et Projets,

Territoires disciplinaires et transversalité

Descriptif

Publié le 25 mars 2011

La notion de « discipline scolaire » ou de « champs disciplinaire » ou de « matière d'enseignement » est, en France, au cœur des argumentaires qui organisent les débats sur l'éducation, tant dans le passé qu'actuellement.

Les disciplines font en effet figure d'évidences menacées et défendues par des groupes d'influence : évidences parce que la pensée des acteurs (enseignants, universitaires, parents d'élèves) est tout entière structurée par l'histoire de la construction des disciplines qu'ils pratiquent ou qu'ils ont pratiquées ; menacées parce que l'attention portée à l'acquisition de compétences transversales et d'une culture commune dans un cadre curriculaire semblent proposer des structurations concurrentes à celles fixées par les frontières entre disciplines ; défendues parce que la référence à un corps de savoirs disciplinaires spécialisés, validé par la tradition et par l'université, semble toujours indispensable pour structurer l'esprit des adolescents, organiser une carte lisible des connaissances, fixer une culture commune intégrative, ancrer l'éducation sur la rationalité scientifique de la recherche, éviter les dérives et la confusion.


Dans ce contexte, les recherches menées au sein de l'équipe interrogent la construction et la mise en crise du système disciplinaire dans le cadre de deux axes de recherche complémentaires : 

 

1 - l'étude historique des logiques et des limites des champs disciplinaires dans l'enseignement secondaire français par une confrontation de la logique interne de chaque discipline scolaire avec celle des autres disciplines, pour :

  • dégager des régularités dans les modalités et les rythmes de construction et de recomposition des savoirs dont elles sont porteuses ;
  • identifier les facteurs internes et externes dans la structuration de ces savoirs et des champs disciplinaires qui leur sont associés ;faire apparaître les tensions entre les disciplines et identifier des moments clés dans l'évolution du système disciplinaire ;
  • repérer les dynamiques qui naissent aux frontières entre les disciplines et caractériser leurs rôles dans la structuration des territoires disciplinaires
  • apprécier le rôle des dispositifs interdisciplinaires tels que les IDD, les TPE, les PAC... 

2 - l'analyse de l'évolution contemporaine des disciplines scolaires en relation avec la mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences, par une mise en perspective historique de ce changement et une étude des positionnements disciplinaires (programmes, arguments des associations disciplinaires et pédagogiques, positionnement des enseignants), pour : 

  • situer les nouvelles attentes dans l'évolution des conceptions didactiques et pédagogiques, en France et par comparaison avec d'autres pays ;
  • identifier les nouveaux rôles attendus pour les disciplines scolaires et leurs implications dans l'acte d'enseigner ;
  • caractériser les différences de positionnement des différentes disciplines scolaires ;
  • apprécier les incidences de cette évolution sur les approches inter et transdisciplinaires dans une perspective curriculaire.

 

Ces recherches sont menées dans le cadre d'une équipe constituée de didacticiens de diverses disciplines et d'historiens de l'éducation. Elles s'appuient sur des compétences développées en IUFM, à l'interface entre les savoirs académiques universitaires et leur prise en charge par les disciplines scolaires et les enseignants. En retour, cette recherche permet d'alimenter l'expertise des formateurs d'enseignants en les incitant à contextualiser l'évolution et la didactique de leur discipline par rapport aux autres disciplines et aux attentes transversales.