FERMETURE / Guerre et Séduction - Bibliothèque des Abattoirs │ Toulouse

Publié le 13 février 2020 Mis à jour le 16 mars 2020
du 28 février 2020 au 11 avril 2020
Vernissage jeudi 27 février à 18h00
76 allées Charles-de-Fitte, 31300 Toulouse

La Bibliothèque propose, dans la continuité des expositions féministes développées par les Abattoirs, une nouvelle présentation du fonds de livres d’artistes femmes de sa collection et invite Béatrice Utrilla pour une réflexion sur l'image du féminin et la question du genre. À cette occasion, l'artiste réalise une série d'œuvres inédites qui sera accompagnée par les éditions et les affiches des "Guerrilla Girls".

COMMUNIQUÉ : COVID-19 / En conformité avec les nouvelles recommandations du gouvernement, les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse seront fermés dès le dimanche 15 mars jusqu'à nouvel ordre.

Cette sélection de livres d’artistes de la collection des Abattoirs aborde des sujets comme la place des femmes dans l’art, le féminisme et plus largement la question du genre et de l'identité. La cause lesbienne, l’érotisme, la représentation de la condition féminine, le travestissement, la dénonciation des stéréotypes attachés aux hommes et aux femmes sont des causes portées par ces artistes exposés au travers de leurs livres.

L'artiste Béatrice Utrilla explore les relations humaines au moyen d’images photographiques et de vidéos. Les œuvres qu'elle réalise pour les Abattoirs, reposent sur des archives personnelles d'images d'actrices hollywoodiennes des années 1930 à 1980 et des cartes de visites de call girls rapportées de Las Vegas. Ces images promotionnelles, placées côte à côte, mettent en exergue des représentations de la féminité encore persistante dans notre société moderne.

Au cœur de l’exposition sont présentées les éditions et les affiches des Guerrilla Girls, récemment acquises par les Abattoirs. Ce collectif d’artistes féministes américaines anonymes créé en 1985, défend la place des femmes, des artistes racisés et plus largement des minorités peu visibles dans les institutions artistiques par le biais de posters, tracts et autres éphéméras. En utilisant un masque de gorille, les Guerrilla Girls empruntent à King Kong un double symbole : celui de la domination masculine et celui de la virilité. Ces artistes défendent avec humour leur art engagé avec des slogans illustres comme : "Do Women have to be naked to get in Met. Museum ?"
D'après la plaquette de présentation de l'exposition

Renseignements pratiques
Tél. : 05.34.51.10.60  -  05.34.51.10.69
La Bibliothèque est uuverte du mercredi au vendredi de 13h00 à 18h00 et le samedi de 11h00 à 18h00. Accès libre et gratuit. Consultation des documents sur place.

En savoir plus sur
  • l'artiste Béatrice Utrilla.
  • Guerilla Girls, sur le site du collectif d'artistes et l'exposition monographique (2013) au Palais de Tokyo (Paris).
  • le Musée Ingres-Bourdelle (Montauban) et les Abattoirs FRAC Occitanie-Toulouse conservent plusieurs affiches des Guerilla Girls.