Joseph Aloïs Schumpeter

(1883 - 1950)
Joseph Schumpeter
« L’entrepreneur typique ne se demande pas si chaque effort, auquel il se soumet, lui promet un ‘excédent de jouissance’ suffisant. Il se préoccupe peu des fruits hédonistiques de ses actes. Il crée sans répit, car il ne peut rien faire d’autre ; il ne vit pas pour jouir voluptueusement de ce qu’il a acquis. Si ce désir surgit, c’est pour lui la paralysie, et non un temps d’arrêt sur sa ligne antérieure ; c’est un messager avant-coureur de la mort physique. Pour cette raison – (outre) l’autre raison qui est que, dans l’évolution comprise à notre sens la ‘demande’ n’est pas un facteur indépendant de l’‘offre’ - la conduite de notre type ne peut pas être incorporée, au même sens que la conduite de l’‘exploitant pur et simple’, dans le schéma d’un état d’équilibre, ou d’une tendance vers lui. »
Dans Théorie de l’évolution économique, 1911.

Quelques publications

1911 - Theorie der wirtschaftlichen Entwicklung
1939 - Business Cycles: a Theoretical, Historical and Statistical Analysis of the Capitalist Process
1942 - Capitalism, Socialism and Democracy
1954 - History of Economic Analysis (édité par l’économiste Elizabeth Boody)